Retour à la liste des publications
19
Octobre
Un cours d'Histoire appliqué pour les élèves de cycle III
Par Eric BAUMANN • Publié le 19/10/2012

Ce vendredi après-midi, les classes de CM1/CM2 et CE2/CM1 se rendent au centre d'animation de la Préhistoire de Darney.  Les enfants vont travaillé sur 2 ateliers consécutifs: le laboratoire de l'archéologie et la parure.

Voici un lien pour visiter virtuellement le centre de la Préhistoire.

http://www.centreprehistoiredarney.fr

Jour J.

Atelier : laboratoire de l'archéologue. Les enfants se sont retrouvés dans la situation d'un archéologue qui vient de trouver un objet (crâne, outil, poterie...). Quelles questions va t-il se poser?

- De quand date cet objet? donc, sa datation;

- Qu'est ce que c'est? donc, son identification.

Plusieurs méthodes permettent de répondre à ces questions. Les enfants ont utilisé celle consistant à comparer l'objet trouvé à des objets identiques déjà connus. Pour cela, une autre question se pose: où vais-je trouver l' information pour comparer avec un objet déjà connu?

Il exixte plusieurs "vecteurs" d'informations:

- notre cerveau! eh oui, on peut commencer par utiliser nos connaissances;

- sur Internet (attention, on trouve toutes sortes d'informations, valables ou non);

- dans des livres, des articles de revues spécialisées;

- dans des musées;

- auprès d'un réseau de chercheurs qui travaillent sur les mêmes sujets.

Les enfants se sont répartis par tables, chaque table correspondant à un "site archéologique". Avec l'aide de livrets et de l'animateur, ils devaient répondre aux questions posées sur leur document, et au final, dater leur site par le procédé de comparaison. La tache était parfois ardue, les recherches nécessitaient beaucoup d'attention et d'observation.

Atelier: fabrication d'un objet de parure.   Les enfants ont tous fabriqué un pendentif qu'ils ont rapportés chez eux. Il fallait tout d'abord frotter, poncer la pierre initiale pour lui donner une forme. Pas facile d'obtenir la forme désirée au départ! Ensuite, les enfants perçaient leur pendentif à l'aide d'un perçoir en pierre, et là, il fallait parfois une bonne dose d'énergie pour arriver à faire un trou complet! Parfois, la pierre se casse en deux, et le pendentif est à refaire, c'est le risque du métier! Un petit polissage avec de la graisse, une ficelle à nouer, et voilà un objet de parure comme au temps de Préhistoire.

Cet après-midi a été très dense et très instructive.


Photos
Photos (7)



Aucun commentaire